Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre • Ruta Sepetys

couv719202Résumé :

Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique.
Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l’écriture.

Nombre de pages : 434
Edition : Gallimard Sripto
Prix : 13,49€

Critique de E : Coup de cœur

En tournant la dernière page beaucoup de sentiments s’éveillent mais en tout cas une chose est sure: voilà un livre qui m’a bien secouée !!

L’histoire, les personnages, l’ambiance tout est en accord, tout est poignant et c’est vraiment parfait !
L’écriture de l’auteure m’a ramenée en 1941 avec Lina, Jonas, Andrius et leurs familles. L’histoire en elle-même m’a permis de réfléchir et surtout d’en apprendre plus sur la Lituanie que je ne connaissait pas du tout , les conditions de déportation, la situation politique … Même si ce que raconte l’auteure (la réalité) n’est pas toujours gai , ca pousse quand même à tourner la page et savoir que vont devenir nos personnages.

Dans ce livre, on admire le courage, la combativité de ces personnes qui ont été séparées de leurs pays, de leurs familles et amis et qui tentent de survivre dans des conditions déplorables. Lina communique et exprime en quelque sorte sa douleur dans le dessin et j’ai beaucoup apprécié les anecdotes parsemée dans le livre qui contraste avec ce que vit Lina. J’ai été triste en finissant ce livre mais aussi soulagée parce que malgré son mauvais caractère je me suis attachée à Lina et suis satisfaite par cette fin.

Avec toutes les émotions qu’il dégage une chose est sure , ce livre ne vous laissera pas indemne ! Ruta Sepetys signe ici pour moi un très grand et très beau livre.

Publicités
Catégories : Historique, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :