Romans

Devil’s Kiss • Tome 1• Sarwat Chadda

couv64482328Résumé :

À quinze ans, Billie est loin d’être une adolescente comme les autres, et encore moins une bonne élève. Elle s’endort en classe, sèche les cours, oublie ses devoirs. Elle a des airs de garçon manqué, avec ses cernes, ses bleus, ses cicatrices. Des amis, elle n’en a quasiment pas. Billie est chevalier de l’ordre des Templiers. Sa mission : tuer les démons et les anges déchus. Alors, quand elle rencontre le charmant Mike, son désir de liberté se réveille… Mais elle devra faire un sacrifice qu’aucun autre Templier n’a accompli avant elle….

Nombre de pages : 299

Editions : Pocket

Critique de E : 6/10

En fait je ne sais pas trop ce qui m’a donné envie de lire ce livre , je l‘ai trouvé dans la médiathèque de chez moi et sur un coup de tête je l‘ai emprunté . ( Peut être n’aurais-je pas du ? ) Peut être le mot templiers du résumé m’a attiré , en tout cas pas la couverture qui ne me plait pas plus que ça … Enfin bon, je m’attendais à mieux .

Pour le résumé : Billie, une ado de quinze ans, vit avec son père et n’a presque aucune relation avec des gens de son age du notamment à un père strict et à de durs entrainements physiques. Parce que sa famille c’est les Templiers et mener vie sociale et vie de Templiers en même temps c’est assez compliqué …

L’intrigue de ce livre avait du potentiel car en ce moment on ne trouve pas des tonnes de livres sur les Templiers mais avec un côté assez dramatique, moralisateur et finalement pénible , je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire. L’écriture de l’auteur est assez simple et normale , ce n’est pas ça qui m’a gêné mais plutôt les références à la religion. Autant dans les Ames brûlése l’aspect religieux ne m’a pas gêné autant ici il est vraiment trop présent ! Je trouve aussi qu’on a peu d’informations sur les templiers et puis il y a beaucoup de mélanges de mythologies différents, c’est surprenant (pas forcément dans le bon sens ). Néanmoins , un des points positifs de ce livre c’est qu’il n’y a pas de longueurs et peu de temps d’arrêt , on est presque tout le temps dans l’action .

Les relation entre les personnages sont relativement bizarres, je n’ai pas trop compris comment c’est possible qu’un père fasse ça à sa fille. D’habitude j’aime beaucoup les héroïnes avec du caractère qui ose enfreindre les règles mais là , comment dire, entre Billie et moi ca à coincer. Les autres personnages ne m’ont pas plu plus que ça surtout le père de Billie , Arthur, qui malgré un revirement de situation n’a pas du tout pu acquérir ma sympathie. Au début j’aurais pu apprécier Kay mais finalement non ( sa vie devient assez bizarre il faut le dire …)
Je me demande si je vais lire la suite, après tout il n’y a plus qu’un tome et peut être sera-t-il un peu mieux mais ce n’est pas une priorité pour l‘instant …

Publicités
Catégories : Drame, Fantastique / Fantasy, Jeunesse, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Evernight • Tome 1• Claudia Gray

couv68976084Résumé :

Bianca doit quitter sa petite ville et suivre ses parents à Evernight où ils ont trouvé des postes en tant que professeurs. Elle appréhende ce milieu snob, ces élèves beaux, intelligents, qui se connaissent tous déjà. Sans compter l’ambiance effrayante de ce pensionnat gothique, presque menaçante. Heureusement, Bianca rencontre Lucas, un beau garçon, solitaire comme elle, étrange et un peu violent. Il semble farouchement déterminé à ne pas ressembler aux autres, à la bande de ceux « qui en sont ». Tout de suite, elle se sent attirée par lui. Mais, le soir du Bal d’automne, les masques tombent et la réalité de Bianca s’en voit dangereusement bouleversée. Désormais, l’amour brûlant qui la lie à Lucas semble impossible… Pourtant ils seront prêts à tout pour rester ensemble.

Nombre de pages : 306

Editions : Pocket

Critique de E: 7,5 / 10

Ce livre c’est un peu une lecture passage, sans prise de tête, entre les deux romans plus imposants que sont Les ames brûlées et le deuxième tome de 1Q84 . Au début je l’avoue je n’était pas trop emballée par encore une nouvelle histoire avec des vampires mais finalement c’était mieux que ce que je pensais.
Ok , ce n’est pas un livre révolutionnaire du genre, ce n’est pas super original avec toute cette folie en ce moment d’histoires de vampires et de triangle amoureux mais cette lecture a tout de même été assez agréable.

Bianca , une jeune fille , intègre la célèbre Académie d’Evernight où ses parents enseignent mais elle ne veut pas y aller jusqu’à sa rencontre avec un mystérieux garçon Lucas. Mais tous les deux cachent de grands secrets qui pourraient être fatals à l’amour naissant entre eux …

Le résumé assez simple et pas super original a au moins le mérite de ne pas en dévoiler trop sur les possibles rebondissements du livre même si on sait quand même qu’il va y avoir des vampires. La mythologie autour des vampires en général n’est pas très approfondie malgré quelques explications mais ça ne m’a pas particulièrement gêné car peut être dans les prochains tomes le sera-t-elle plus.
L’intrigue est relativement simple et basique mais au moins elle est plaisante même si je vous l’accorde on dirait que parfois l’auteur survole les choses . Mais bon ce n’est pas un livre prise de tête , c’est très simple à lire et l’écriture de l’auteur est efficace.

Les personnages quand à eux, ne sont donc pas super approfondis, ils sont normaux et pas énervants (au moins ! ) . Le personnage principal , Bianca m’a laissée de marbre , je ne l’ai pas détestée ni appréciée non plus. Les seuls qui m’ont paru intéressants sont les parents de Bianca et Balthazar . L’histoire d’amour m’a parut relativement précipitée mais pour un livre jeunesse c’est moins nian-nian que certaines autres histoires.
Malgré quelques défauts ce fut tout de même un assez bon moment de lecture et je pense même lire la suite !

Catégories : Fantastique / Fantasy, Romans, Young Adult | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Les âmes brûlées • Andrew Davidson

couv3366358Résumé :

Que feriez-vous si vous vous réveilliez sur un lit d’hôpital, le corps brûlé et couvert de cicatrices? Il ne vous resterait qu’à attendre la mort. A moins qu’un ange passe votre porte… C’est le destin hors norme du héros des Âmes brûlées. L’accident terrible qui le met sur la voie mystique de sa rédemption. Et le début d’une aventure hallucinante, du Moyen Âge à nos jours, de l’enfer à l’amour.

Nombre de pages : 502

Editions : Plon

Critique de E : 8/ 10

Si j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque c’est un peu à cause de la couverture et de l’univers des anges que j’apprécie généralement dans les livres. Mais ici les anges ne sont pas évoqués comme on pourrait s’y attendre en tout cas comme je m‘y attendais . Et puis le résumé était assez intrigant , je ne savais trop à quoi m’attendre.

Dès le début on est dans l’ambiance avec un personnage principal anti-héros , égocentrique, orgueilleux, drogué et acteur pornographique (ca fait beaucoup) . Ce monsieur a donc une vie pas très respectable. Et puis un jour il a un accident de voiture et se retrouve avec un corps complètement brûlé , détruit. Il n’est plus lui-même et veut en finir avec la vie jusqu’à ce qu’il rencontre une jeune femme au service des grands brûlés , une femme qu’il connait peut être déjà depuis des centaines d’années : Marianne Engel .

Cette histoire c’est d’abord un très beau voyage dans le temps, du Moyen Age en Allemagne entre Nuremberg et Mayence à nos jours et une histoire d’amour qui traverse les siècles . C’est aussi une histoire de reconstruction de soi, de guérison des brûlures de l’accident mais pas que .
La religion même si elle est assez présente ne donne pas à la lecture un caractère trop religieux , ce n‘est pas trop gênant . Il y a quelque chose que j’ai particulièrement apprécié dans cette histoire, c’est l’humour noir du personnage principal et son ton sarcastique quand il parle de lui-même ou bien des gens qui l’entoure .

J’ai beaucoup aimé les personnages, Marianne Engel , le héros principal (on ne connait pas son nom ) , ainsi que d’autres personnages dont les vies sont évoqués, le forgeron italien, le guerrier viking, la jeune japonaise … Ils sont très différents et on ne connait qu’une petite part de leur vie mais la plus importante, celle qui les a fait changer . Tout a un lien avec Marianne Engel, ce personnage mystérieux, dérangeant parfois et difficile à cerner. La fin de ce livre est une très bonne fin , elle est vraiment géniale en gardant une part de flou et de mystère que l’on peut trouver tout au long de la lecture. C’est donc un livre que je recommande fortement !

Catégories : Drame | Étiquettes : | 2 Commentaires

Quelques minutes après minuit • Patrick Ness & Siobhan Dowd

couv22964107Résumé :

Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

Nombre de pages : 210

Editions : Gallimard jeunesse

Critique de E : 7,5 / 10

Vu le nombre de bon avis sur Livraddict et la super note qu’avait ce livre je m’attendais à quelque chose de très bien mais ce livre me laisse une impression bizarre. Certes j’ai passé un bon moment mais je ne m’attendais pas à ça …

Conor, un jeune garçon, vit depuis quelques mois avec sa mère malade et des cauchemars qu’il redoute ; car quelques minutes après minuits le monstre apparait. Conor en a peur mais il l’intrigue, est-il réel ? Peut-il sauver sa mère ? Le monstre lui raconte des histoires pour que celui-ci puisse trouver la vérité, sa vérité . Mais Connor parviendra-t-il à l’accepter ?

L’écriture de l’auteur retranscrit vraiment bien les émotions du jeune Connor avec une écriture mélancolique mais rythmée au gré des émotions changeantes de Conor . C’est d’autant plus touchant de savoir que c’est un livre hommage à Siobhan Dowd, celle dont est partie l’idée pour ce livre et qui , comme la mère de Connor, est morte d’un cancer.

A première vu le livre ressemble à un livre de conte qu’on pourrait lire à un enfant mais je vous déconseille de lire cette histoire à un enfant car ici aucun happy end ou situation comique, non dans ce livre c’est la vraie vie qui est décrite, cruelle et parfois déchirante .
Le livre, l’objet en lui-même est vraiment magnifique que ce soit au niveau de la couverture ou avec les illustrations de Jim Kay assez sombres mais qui accentue l’ambiance triste et obscure du livre.

Ce roman assez cruel pour un livre jeunesse est très bizarre mais surprenant, touchant et même un peu teinté d‘espoir . On se prend de pitié pour le jeune Connor qui cherche par tous les moyens une solution pour échapper à sa situation. Sa découverte du monstre renouvelle sa quête d‘espoir, il se demande si ce qu’il espérait depuis toujours est enfin réalisable. Le monstre m’a fait pensé à Jimminy Cricket de Pinocchio , une espèce de conscience enfouie au fond de l’être du jeune garçon . Il accentue l’atmosphère particulière pleine de malaise et de tension que l’auteur crée .

Mais ce que lecteurs comme personnages redoutent arrive lentement et cruellement . Même si l’espoir est là tout au long du livre , parfois on ne peut que faire face à la réalité et même un monstre millénaire ne peut rien y changer. Si vous voulez une histoire qui conte la vraie vie telle qu’elle peut l’être parfois , déchirante, ce livre est pour vous mais sinon passez votre tour .

Catégories : Drame, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Vango • Tome 2 : Un prince sans royaume • Timothée de Fombelle

couv24369922Résumé :

New York, 1936. Accroché au sommet des gratte-ciel, Vango poursuit l’homme qui a causé son malheur et détient le secret de sa naissance. Mais la fuite de Vango ne connait pas de trêve. Quel est le chasseur et quelle est la proie ? L’amour d’Ethel survivra-t-il à tant de tempêtes ?
A travers les forêts du Caucase, le ciel de Paris ou de l’Ecosse, ce second volume achève somptueusement la saga de Vango.

Nombre de pages : 393

Editions : Gallimard jeunesse

Critique de E : 8,5/10

Le premier tome de Vango avait été une très bonne découverte et ce second tome a remplit toutes mes exigences, ma chronique sera donc assez semblable à la précédente.

L’histoire reprend où elle s’était arrêtée avec un fond de Seconde Guerre Mondiale en prime. Vango cherche qui il est et quels sont tous ces secrets qui l’entourent. Il rejoint son ami Zefiro à New York pour pourchasser le bandit Voloi Viktor laissant Ethel en Europe.

J’ai (enfin) eu toutes les réponses aux questions que je me posais et aucune déception par rapport à ça ! Vango a vraiment une vie extraordinaire avec sa part de mystère mais l’histoire de tous les autres personnages est aussi présente dans ce livre, on a un bout de leur vie en quelques pages. On a peur , on espère, on est triste pour eux grâce à l’écriture de Timothée de Fombelle toujours aussi pleine de poésie, de mystères et de nostalgie qui retranscrit merveilleusement tous ces états d’esprit.

J’adore toujours autant Ethel mais dommage qu’elle ne soit pas plus présente car c’est mon personnage préféré même si tous sont vraiment géniaux. Leurs différences nous font découvrir une palette de caractères et d’histoires de cette période sombre de l‘histoire . Certains ne sont pas ce qu’on croit qu’ils sont ce qui entraine pas mal de rebondissements.
L’univers très original du livre est son point fort , on dirait un peu un conte ou une fresque avec un héros perdu , mélancolique et plein de personnes gravitant autour de lui avec leur propre histoire.

L’auteur nous offre ici un merveilleux voyage dans le XXe siècle, je conseille énormément cette série jeunesse qui sort de l’ordinaire et j’espère découvrir vite d’autres romans de cet auteur !

Catégories : Aventure, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Les Bannis et les Proscrits • Tome 3 : La Guerre de la Sor’cière • James Clemens

couv40103469Résumé :

La magie sanglante est un pouvoir ravageur…
La jeune Elena le tient entre ses mains – et bien plus encore. Car le sort de tout Alaséa dépend du Journal Sanglant, un puissant talisman forgé cinq siècles plus tôt. Seuls les secrets contenus dans ses pages permettront à Elena de vaincre le maléfique Seigneur Noir. Malheureusement, le Journal Sanglant est caché à Val’loa, la cité légendaire sur laquelle règne Shorkan, le bras droit du Seigneur Noir.
Pour s’en emparer, Elena aura bien besoin de ses compagnons, dont le guerrier manchot Er’ril, le seul homme qui sache comment en déverrouiller les protections magiques, ou encore son dragon Ragnar’k…

Editions : Milady

Nombre de pages : 795

Critique de E : 8,5/ 10

J’ai repoussé cette lecture des dizaines de fois ( je ne sais pas trop pourquoi ? Peut être les 700 pages me faisaient elle un peu peur ? ) et c’est donc finalement ce livre que j’ai pris en vacances avec moi en Irlande et j’ai très bien choisi !!

On retrouve donc Elena et ses alliés en quête du Journal Sanglant qui est caché sur l’ile de Val’Loa. Grâce à diverses alliances , tous , Merai, Sanguinaires, Métamorphes (et j’en passe) se préparent pour une grande bataille sur l’île malgré les dangers que cela comporte.

C’est vraiment , des trois livres que j’ai lu de cette série, celui que j’ai préféré . D’une part car c’est celui qui contient le plus d’action et de rebondissements et aussi c’est celui où l’évolution des personnages est la plus remarquable. Les relations entre les personnages nottament Elena /Erril et Kast /Sywen évoluent et c’est vraiment génial.
Elena m’a beaucoup plus plu dans ce tome que dans les autres, elle est beaucoup plus mature ( du fait d’un certain changement ? ) et elle a un côté beaucoup plus guerrier et leader. Sy-wen et Kast forment le couple que j’ai préféré dans ce livre car même si j’ai apprécié Elena dans ce tome Erril m’a paru beaucoup en retrait.

L’auteur a donc beaucoup misé sur les personnages secondaires je pense car il y a tellement d’histoires croisées et de personnages différents qu‘on s‘y perd parfois si comme moi ça faisait longtemps qu’on avait lu les tomes précédents . Leur vies s’assemblent puis divergent pour peut être se croiser de nouveaux dans les prochains tomes. Les personnages secondaires sont vraiment un des gros point fort de ce livre ( avec une certaine bataille qui est décrite avec un suspense qui maintient la tension jusqu’au bout ! )

La fin comme à chaque fois est très bonne et j’ai déjà acheté le quatrième tome,  j’espère ne pas le faire attendre trop longtemps dans ma Pal comme celui- là !

Catégories : Fantastique / Fantasy, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Incarceron • Tome 2 : Le cygne noir • Catherine Fisher

couv33103345Résumé :

Finn et Claudia sont tous les deux à l’Extérieur. Leur relation est orageuse. Finn ne se pardonne pas d’avoir laissé Attia et Keiro dans la prison, et Claudia est déçue de voir Finn se morfondre. Quoi qu’il en soit, les voilà obligés de reprendre la fuite ensemble : la reine qui prétendait accepter Finn comme héritier, leur a tendu un piège… Pendant ce temps, dans la Prison, Attia fait la connaissance du mage Rix qui possède un précieux gant de Sapphique. Malheureusement, elle et Keiro ne sont pas les seuls à le convoiter pour passer à l’Extérieur. Le directeur a eu la même idée et surtout, la Prison elle-même a décidé de se fabriquer un corps et de voler le gant afin de s’échapper de sa propre enceinte. Si elle y parvient, les prisonniers ne seront plus seulement livrés à l’horreur et au chaos… ils mourront tous.

Critique de E : 8 /10

J’avoue avoir préféré ce second tome au premier mais je ne suis pas non plus pleinement satisfaite de cette lecture … L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable et même plus entrainante dans ce tome. L’action est beaucoup plus présente, il y a plus de rebondissements, de suspense et de dangers pour les personnages.

Finn est à l’extérieur de la prison et en tant que prince il doit assumer ses responsabilités avec Claudia pour l’aider . Mais Finn ne cesse de songer à Keiro qu’il a laissé dans la prison. Attia et Keiro eux, découvrent, grâce à au Mage des Ténèbres Rix, le gant de Sapphique et passent un marché avec la prison mais Incarcérons a elle aussi prévu de s’échapper…

J’aime bien les personnages et surtout Keiro et Jared qui sont à mon avis les personnages les plus charismatiques même si ce ne sont pas les personnages principaux. Claudia et Finn me laisse eux un peu perplexe : pas en tant que personnage à part entière mais c’est la relation qu’ils entretiennent qui me gêne parce qu’on a l’impression que rien ne se passe ou n’évolue vraiment. Ce qui m’a plu dans ce tome c’est que chaque personnage est face à ses propres dilemmes.

La prison me fascine toujours autant , j’apprécie beaucoup le fait que l’auteur ait doté d’émotions et de sentiments quelque chose qui est censé être inconscient : c’est pour moi la grande originalité de ce livre.

La fin m’a par contre un peu laissée sur ma fin , c’est le cas de le dire, j’aurais beaucoup aimé savoir ce qu’il va se passer après toutes ses aventures et ses résolutions pour Finn et Claudia. Cela me laisse un goût de travail inachevé …

Catégories : Jeunesse, Romans, Science-Fiction | Étiquettes : | Poster un commentaire

Into the wild • Jon Krakauer

couv25215755Résumé :

Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême. En 1992, le cadavre d’un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont Mckinley, loin de tout lieu habité. Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un américain bien tranquille à l’avenir sans surprise. Mais, dès l’obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l’aventure. Après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d’emprunt avec sa vieille voiture, qu’il abandonnera un peu plus tard. Il sillonne le sud des Etats-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s’installer au cœur de l’Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s’improvise pas trappeur, ni homme des bois… Ce parcours dramatique d’un jeune homme qui a voulu vivre jusqu’au bout son impossible idéal est retracé par Jon Krakauer, l’auteur du best-seller tragédie à l’Everest. Livre-culte dans le monde entier, Into the Wild a d’emblée fasciné Sean Penn, qui en a réalisé une adaptation cinématographique applaudie par la critique américaine.

Nombre de pages : 284

Editions : 10/18

Critique de E : 7/10

Avant de me plonger dans ce livre, j’avais entendu parler du film de Sean Penn qui est justement l’adaptation de ce livre. Je n’ai pas encore vu le film pour faire une comparaison mais ça ne saurait tarder.

L’histoire de ce jeune homme, Christopher McCandless , est réellement arrivée dans les années 90. Afin de trouver autre chose que ce qu’il avait dans sa vie, ce garçon a parcouru les États-Unis en quête de quelque chose de non-matériel , de plus proche de l’essentiel, du bonheur à l’état pur.

Dans ce livre on se sent au plus proche de Chris , des personnes qu’il a rencontré grâce à une enquête minutieuse de l‘auteur, d‘intervention de personnes réelles et d‘un grand travail sur les sentiments de Christopher McCandless. Malgré le fait que l’on connait la fin de l’histoire cela ne donne pas à ce livre une allure pathétique seulement un fort pouvoir émotionnel .

L’écriture de l’auteur est vraiment très analytique et scientifique. Il a fait des recherches fouillées et se focalise sur beaucoup de détails de la vie de ce jeune homme , ce qui donne une analyse de ses actes relativement complète. Tous ces détails sont un peu trop parfois et peuvent nous embrouiller surtout si comme moi on ne connait rien de cet épisode.

J’ai tout de même apprécié cette lecture et surtout découvert une histoire et les valeurs d’un jeune homme. Même si ce n’est pas un genre de roman que j’affectionne particulièrement je conseille cette lecture pas vraiment divertissante mais instructive .

Catégories : Biographie, Drame, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Insaisissable • Tome 1 : Ne me touche pas • Tahereh Mafi

couv7265338Résumé :

“Ne me touche pas” je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerai qu’il me touche mais ne lui dirais jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles.
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un accident. Un crime. 264 jours sans parler ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis toujours.

Nombre de pages : 373

Editions : Michel Lafon

Critique de E : Coup de cœur

Ce livre c’est d’abord une couverture magnifique et puis aussi … un contenu tout aussi beau ! C’est vraiment un des meilleurs livres dystopiques que j’ai lu !

Il me semblait avoir lu dans certains avis que l’écriture de l’auteure était assez particulière, c’est vrai mais j’ai complètement adhéré à son style . L’univers du livre est très bien développé et il y a du mystère juste comme il faut .

Pour ce qui est de l’histoire, Juliette, une jeune fille est enfermé dans une espèce d’hopital psychiatrique/ prison et un jour on insère dans sa cellule un jeune homme et elle se rend compte qu’elle le connait. Ils s’enfuient mais se retrouve dans un endroit peut être pas aussi bien qu’ils le pensaient.

Juliette est un des personnages de romans que j’ai le plus préféré parmi tous les livres que j’ai lu , elle n’est pas naive , neuneu ou quoi que ce soit de niais. Elle a du caractère et est très prometteuse pour la suite. Après il y a Adam , j’ai suraimé ( ca se dit ?) ce personnage masculin !!! Les autres personnages m’ont aussi paru bien aboutis et prometteurs notamment Warner qui m’a étonnamment plu dans son rôle , Kenji qui m’a fait rire et l’attachant petit frère d’Adam.

Mais une des choses que j’ai préféré dans ce livre c’est cette fin ,ce qu’ils découvrent c’est juste ouah et il faut trop que j’achète la suite ! !

Catégories : Dystopie, Romans, Science-Fiction, Young Adult | Étiquettes : | 3 Commentaires

Le souffle de la pierre d’Irlande • Tome 1 : Le feu • Eric Simard

couv60520421Résumé :

L’Irlande… le pays où mon père a disparu. Pourquoi ma mère qui refusait de retourner sur cette île a-t-elle soudain changé d’avis ? Les landes balayées par les vents réveillent en moi un monde sauvage. Mais un mystère me hante : qui est Fiona, cette jeune aveugle qui vient d’arriver au collège ? Elle surgit dans ma vie comme un feu envoûtant. Elle n’aime pas qu’on touche à la terre, qu’on creuse pour déterrer les choses restées longtemps dans l’obscurité. Je l’ignore encore, mais sa rencontre va bouleverser mon existence.

Nombre de pages : 206

Editions : Magnard ( Tipik Littérature )

Critique de E : 6,5/10

Si j’ai lu ce livre ce n’est vraiment pas à cause de la couverture ou du résumé mais juste du titre et surtout du mot Irlande. Parce que j’adore l’Irlande, ses paysages, ses légendes … J’ai lu d’autres livres dont les histoires se passées dans ce pays que j’avais beaucoup aimé comme les livres de la série de Juliet Marillier (que je conseille beaucoup ! ) .

Mais avec ce livre je suis un peu déçue … Pas par rapport à la description du pays car même en quelques mots on arrive à s’immerger dans ce pays magique mais c’est surtout l’histoire et les personnages qui ne m’ont pas convaincus.

Au début on découvre l’histoire de Will qui a perdu son père dans un accident en Irlande et qui y retourne avec sa mère dans le but de traduire un vieux manuscrit. Will rencontre alors une jeune fille qui l’intrigue particulièrement Fiona. Il se rend compte que la danger rôde et essaie de percer à jour tous les mystères qui l’entourent …

Le livre est très jeunesse , trop jeunesse peut être pour que j’accroche totalement et il est aussi assez court avec des chapitres concis et peu d’explication et de description de l’Irlande. Je n’ai pas accroché avec les personnages. Will le personnage principal est assez bizarre et c’est assez invraisemblable qu’un gamin de dix douze ans fasse ce qu’il fait … Fiona le personnage qui aurait pu me plaire reste trop intouchable à mon gout , elle perd son intérêt à cause des mystères qui l’entourent (trop de mystères tuent le mystère …) .

Je pense quand même qu’un jeune lecteur voulant une histoire simple qui se passe en Irlande avec un peu de légendes pourra trouver son compte avec ce livre…

Catégories : Fantastique / Fantasy, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.