Contemporain

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire • Jonas Jonasson

couv62229372Résumé :

Le jour de ses cent ans, alors que tous les notables de la ville l’attendent pour célébrer l’événement, Allan Karlsson s’échappe par la fenêtre de sa maison de retraite quelques minutes avant le début de la fête organisée en son honneur. Ses plus belles charentaises aux pieds, le vieillard se rend à la gare routière, où il dérobe une valise dans l’espoir qu’elle contienne une paire de chaussures. Mais le bagage recèle un bien plus précieux chargement, et voilà comment Allan se retrouve poursuivi par la police et par une bande de malfrats… Commence alors son incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi, pour le lecteur, un étonnant voyage au coeur du XXe siècle, au fil des événements majeurs auxquels le centenaire Allan Karlsson, génie des explosifs, a été mêlé par une succession de hasards souvent indépendants de sa volonté.

Nombre de pages : 504

Editions :  Pocket

Critique de E : 8 /10

J’avais ce livre depuis assez longtemps et c’est sur un coup de tête que je l’ai lu (et beaucoup à cause du titre je dois l’avouer ! ) . Ce livre est complètement barré, original , loufoque enfin vous l’aurez compris invraisemblable quoi .

Allan Karlsson , notre vieux papi d’un siècle, s’échappe donc de sa maison de retraite le jour de son anniversaire et il va allez d’aventures en aventures ! Il devient un meurtrier récidiviste et se lie notamment d’amitié avec un éléphant (mais pas que …)
Les chapitres sur la vie actuelle de notre vieux monsieur sont intercalés avec des passages de sa vie passée , une vie très très mouvementée où il a rencontré bon nombre de personnes très très connues (ce qui est totalement invraisemblable mais très drôle parfois ! ). On append ainsi qu’il a fait la rencontre de plusieurs présidents américains, français , d’hommes politiques célèbres , qu‘il a participé à bon nombres d‘évènements importants du XXe siècle et tout ça en un nombre d‘années négligeables.
Donc ce monsieur a déjà tout vu et tout fait et pourtant de nouvelles péripéties l’attendent après sa fugue. Il a une petite ressemblance avec Forrest Gump pour son côté décalé. C’est amusant de voir que malgré une vie trépidante et mouvementée , Allan n’est pas perturbé par tous les évènements qui lui tombe dessus , il est au bon endroit au bon (ou mauvais) moment mais peu importe, il profite de sa vie. Monsieur Karlsson, notre génie en explosif, s’imbrique dans l’histoire comme l’on fait Mao, Truman , Franco , De Gaulle …

J’ai vraiment adoré l’écriture de l’auteur et particulièrement son humour assez noir. Si vous voulez passez un bon moment de lecture, sourire, voyager et savourer le génie de l’auteur (parce que c’est pas croyable ce qu‘il a écrit ) , je vous conseille ce livre !

Catégories : Aventure, Contemporain, Humoristique, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

La Grammaire est une chanson douce • Les Chevaliers du Subjonctif • Erik Orsenna

couv72431181               couv22485860

Résumé :

Tome 1 :

Jeanne, la narratrice, pourrait être la petite soeur d’Alice, précipitée dans un monde où les repères familiers sont bouleversés. Avec son frère aîné, Thomas, elle voyage beaucoup. Un jour leur bateau fait naufrage et, seuls rescapés, ils échouent miraculeusement sur une île inconnue. Mais la tempête les avait tant secoués qu’elle les avait vidés de leurs mots, privés de parole. Accueillis par Monsieur Henri, un musicien poète et charmeur, ils découvriront un territoire magique où les mots mènent leur vie : ils se déguisent, se maquillent, se marient.

Tome 2 :

Il y a ceux qui veulent gendarmer le langage et le mettre à leur botte, comme le terrible Nécrole, dictateur de l’archipel des Mots, et la revêche Mme Jargonos, l’inspectrice dont le seul idéal est d' » appliquer le programme « . Et puis il y a ceux qui ne l’entendent pas de cette oreille, comme Jeanne et Thomas, bientôt traqués par la police comme de dangereux opposants… Leur fuite les conduira sur l’île du Subjonctif. Une île de rebelles et d’insoumis. Car le subjonctif est le mode du désir, de l’attente, de l’imaginaire. Du monde tel qu’il devrait être…

Critique de E  : 5,5 /10

J’avais gardé un bon souvenir de ma première lecture, c’est pour cela que je voulais relire la Grammaire est une chanson douce et lire aussi la suite mais j’ai été assez déçue et je n’ai pas autant apprécié, peut être du fait de cette seconde lecture qui ne m’a pas fait découvrir cet univers.

L’univers du livre en lui-même est très original, le concept est intéressant , une ville où les habitants sont des mots, des iles qui sont en fait des modes … mais je trouve que plus on découvre des choses plus ça ‘s’essouffle ‘ , ça devient assez lassant.
L’histoire est assez enfantine, il n’y a pas vraiment d’action, pas de suspens , pas d’attente chez le lecteur.

J’aime bien l’écriture d’Erik Orsenna mais ‘à petite dose’ , il sait créer des choses tellement originales que ça n’en parvient parfois plus crédible et difficile à imaginer. il a une écriture très poétique et simple.  Mais quelquefois j’ai eut du mal à me plonger véritablement dans l’histoire, et le fait que les deux livres soient court est une bonne chose pour une fois.

Pour ce qui est des personnages, on en sait relativement peu sur eux , ce qui est assez dérangeant pour ma part. Ils n’agissent pas vraiment dans l’histoire qui tourne plus autour de Jeanne qui elle m’a beaucoup énervée et ennuyée, en fait je n’ai pas du tout aimé ce personnage !
Le seul personnage qui m’a plu c’est la vieille Nommeuse qui incarne une image paisible et sage.
J’ai tout de même préféré ‘La grammaire est une chanson douce à ‘Les chevaliers du subjonctif’ où l’on découvre un univers unique en son genre !

Catégories : Conte, Contemporain, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

1Q84 • Tome 1 : Avril – Juin • Haruki Murakami

couv40484689Résumé :

Au Japon, en 1984.
C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. A l’époque, les autres enfants se moquaient d’Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l’appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l’a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d’événements, de dates en rapport avec l’Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille qui a échappé à la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l’âge d’un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Nombre de pages:  550

Editions:  10/18

Critique de E : 8 /10

Un début qui met du temps à démarrer mais après environ 100 pages l’histoire devient passionnante , entrainante et mystérieuse. J’adore définitivement cet auteur !

L’histoire est assez dure mais émouvante et assez bizarre on peut le dire ! 1Q84 est un monde fascinant tout comme les personnages qui le peuple.
Aomamé a l’air un peu perdue , il lui manque quelque chose pour être ‘complète’ et c’Est-ce qui la rend attirante . A travers le livre on découvre plusieurs facettes de sa personnalité et j’espère on découvrir encore plus sur elle , parce que j’ai adoré ce personnage.
Tengo m’a moins plu qu’Aomamé, il parait plus ’fade’ comparé à elle mais il a quand même quelque chose d’attirant comme Aomamé . J’ai particulièrement aimé les passages où il était avec Fukaéri et l’éditeur.
Dans l’histoire il y a quelques descriptions qui m’on un peu gênée mais ce n’était que passager. En fait c’est surtout les références à plein de choses diverses qui ne m’ont pas permit de comprendre tous les détails de ce livre exceptionnel .
Bilan : Je veux la suite !!

Catégories : Contemporain, Romans | Étiquettes : | 6 Commentaires

Le monde de Charlie ° Stephen CHBOSKY

couv14686984

Résumé :

Au lycée où il vient d’entrer, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas « raccord ». Pour son prof de Lettres, c’est un prodige ; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge- jusqu’au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.

La musique, les filles, les fête : C’est tout un monde que Charlie découvre…

Ecrit par: Stephen Chbosky

Nombres de pages : 252

Cout du livre : 13.50€

Collection : Roman Sarbacane

Critique de J : 10/10

Le livre est écrit sous forme de lettre. Charlie un jeune adolescent se confie à un inconnu de façon anonyme. Il les commence la veille de sa rentrée au lycée. Dedans il y raconte sa vie, ses peurs, ses doutes, ses problèmes. Grace à ses amis Patrick et Sam il va apprendre à « s’impliquer » dans les fêtes auxquels il va, découvrir l’amour, l’alcool, le sexe, mais surtout l’amitié tout en restant lui-même un garçon sensible, gentils, qui pense beaucoup et qui est considéré par tout le monde comme un garçon bizarre.

Les lettres sont écrites avec la manière d’un adolescent qui s’exprime oralement : avec l’absence de négation « Elle est jamais revenue » « Je me sentais pas prêt »… Ou les mots courants des jeunes entre eux « Mortel » « bien gaulé ». Certains passages sont hilarants surtout grâce à ça. Je me suis beaucoup identifié à Charlie malgré l’époque (l’histoire se déroule l’année scolaire 1991 1992) avec l’absence des téléphones portable et des sites sociaux tels Facebook. L’utilisation des cassettes au lieu de CD et les tubes de l’époque que l’on écoute et apprécient encore aujourd’hui.

On m’a offert ce livre et je n’avais pas envies de le lire car j’étais trop focalisé sur le genre fantastique. Pourtant j’ai vraiment aimé cette lecture. Non mais… J’ai vraiment VRAIMENT aimé cette lecture !!

Catégories : Contemporain, Romans, Young Adult | Étiquettes : | 7 Commentaires

Quand souffle le vent du nord • Daniel Glattauer

couv64321365Résumé :
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre… De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle : reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…
Nombre de pages: 348
Editeur : Le livre de poche
Prix : 6,75 €

Critique de E : 8,5 /10

Pour une première lecture épistolaire j’ai eu un peu de mal au début mais une fois cet obstacle passé j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre.
Les deux personnages que l’ont suis Léo et Emma ont chacun des personnalités différentes et pourtant il se ressemblent beaucoup ! J’ai adoré suivre leur échanges et je voulais à chaque fois savoir ce que le prochain mail allait dire. En fait ils m’ont fais rire, m’ont énervé et m’ont touchée tout simplement.

J’a eu plein de questions tout au long du livre, d’abord à quoi ressemblaient nos fameux personnages car on ne les connait qu’a travers leurs mots mais comme ça on peut imaginer à quoi ils ressemblent avec eux. (c’est un de leur sujet de conversation). Il n’y a pas vraiment d’action mais on peut ressentir les émotions que véhiculent leurs messages, l’attraction qu’ils ont l’un pour l’autre et le manque qu’ils ont quand ils ne reçoivent rien de l’autre. On se demande comment leur relation va évoluer et si ils vont se rencontrer. A des moments j’ai vraiment eu envie qu’Emmi laisse sa famille pour découvrir Léo et inversement mais d’autres moments sont assez répétitifs.
La fin est assez surprenante même si elle aurait pu être prévisible si on y réfléchit bien et en tout cas elle donne envie de lire la suite.

Catégories : Contemporain, Romans | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Des cornichons au chocolat • Philippe Labro

couv11192072Résumé :

Stéphanie a 13 ans, un chat confident nommé Garfunkel, du culot, des problèmes – parmi lesquels ses mauvaises notes à la Ferme (le lycée) et la mésentente de ses parents – un goût discutable pour les sandwiches aux cornichons et au chocolat, une vision dérangeante sur les adultes et un style et une verve inimitables.

Nombre de pages : 251

Editions : Le livre de poche

Prix : 5,32 €

Critique de E :  7 /10

Ce livre j’ai longuement hésité avant de le lire et je suis un peu déçue. Déjà j’aurais vraiment préféré que ce soit la vraie histoire de cette jeune fille et non qu’elle soit racontée par l’auteur.

Un des points positifs c’est que Stéphanie est très unique en son genre et j’ai bien rit ! (Franchement elle mange des trucs vraiment bizarres ! )

Pour ce qui est de l’écriture elle est vraiment enfantine, Stéphanie s’exprime comme une enfant ce qui peut être dérangeant parfois car on comprend pas toujours ce qu’elle cherche à exprimer ou bien vraiment attendrissant et comique . Ensuite l’histoire part un peu dans tous les sens. On découvre les parents de Stéphanie, ses amies et amis, son chat et d’autres gens qu’elle rencontre. Il y a plein de listes bizarres que fait Stéphanie, et on peut se reconnaitre à travers elle à n’importe quel moment de l’histoire. Donc, ce livre m’a fait passer un moment agréable mais pas plus.

Catégories : Contemporain, Jeunesse, Romans | Étiquettes : , | Poster un commentaire

L’enfant de Noé • Eric-Emmanuel Schmitt

L'enfant de Noé • Eric-Emmanuel SchmittSite de l’auteur : http://www.eric-emmanuel-schmitt.com

Résumé :

Joseph est un enfant juif né quelques années seulement avant la seconde guerre mondiale. Dès 1942, en Belgique comme ailleurs, les rafles se succèdent à un rythme incessant et il est très tôt séparé de ses parents. Le père Pons le prend alors sous son aile et le cache dans un internat, au milieu de ses pensionnaires catholiques, pour le sauver. Pendant ces quelques mois, Joseph portera sur sa situation un regard critique, source de nombreuses interrogations, mais découvrira aussi la force de l’amitié et l’importance de la transmission d’une culture.

Nombres de pages : 112

Cout du livre : 5€10

Edition : Magnard

Critique de J : 7/10

Ce livre est très prenant, l’auteur a une très belle écriture, de plus il a su écrire comme l’enfant qu’est Joseph. On y voit les horreurs de la guerre. Il y a beaucoup d’amour, d’action et d’humour. Cependant je dois avouer que je ne l’ai pas vu comme un livre historique, l’histoire par moment deviens un peu trop irréaliste par rapport à cette époque.

Catégories : Classique, Contemporain, Romans | Étiquettes : , , | Un commentaire

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran • Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé :

Paris, années soixante. Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim, l’épicier, n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue et l’enfant n’est peut-être pas juif …

Nombre de pages : 60

Edition : le livre de poche

Prix : 4,60 €

Critique de E :  7,5/10

Moïse vit avec son père qui le compare sans cesse à un frère imaginaire, Sa vie n’est pas vraiment facile, sa mère n’étant pas là. Il fait ses courses dans l’épicerie de Monsieur Ibrahim que tout le monde appelle « l’Arabe » du quartier juif. Momo a pris l’habitude de voler chez Monsieur Ibrahim et grâce à la venue un jour de Brigitte Bardot, Momo et Monsieur Ibrahim commencent à devenir ami. Et Monsieur Ibrahim l’adoptera après le suicide de son père.

Monsieur Ibrahim n’est pas arabe mais soufi , il apprend à Momo ce qu’est la beauté, il lui parle de « son Coran » et rend la vie à Momo un peu plus heureuse.

Cette histoire c’est une grande amitié entre un vieil homme et un jeune qui commence à grandir. C’est très rapide à lire, les personnages sont très intéressants et comme à son habitude E-E Schmitt glisse de manière agréable de la philosophie dans les pages. C’est une vrai leçon de sagesse.

Catégories : Contemporain, Romans | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Le vieux qui lisait des romans d’amour • Luis Sepulveda

Résumé :

Antonio José Bolivar connaît les profondeurs de la forêt amazonienne et ses habitants, le noble peuple des Shuars. Lorsque les villageois d’El Idilio les accusent à tort du meurtre d’un chasseur blanc, le vieil homme se révolte. Obligé de quitter ses romans d’amour – seule échappatoire à la barbarie des hommes- pour chasser le vrai coupable, une panthère majestueuse, il replonge dans le charme hypnotique de la forêt.

«Il possédait l’antidote contre le redoutable venin de la vieillesse. Il savait lire»

Editions : Points

Nombre de pages : 121

Prix : 5,20 €

Critique de E : 7 / 10

J’ai lut ce livre dans le cadre du cours de français de mon lycée et pas emballée au départ par la couverture, je me suis surprise à bien apprécier ce petit roman.

Luis Sepulveda a une écriture sympathique, assez simple, l’ histoire se lit facilement et on apprend beaucoup de choses en lisant son livre. On se plait à imaginer les paysages qui entourent les personnages. On découvre le peuple des Shuars, la vie en Amazonie…

Antonio José Bolivar, le personnage principal est un vieux monsieur qui dévore des romans d’amour comme nous l‘indique le titre que je trouve assez intriguant. Il a vécu pendant quelques temps avec les Shuars après le décès de sa femme. Ainsi lorsque ceux-ci sont accusés d’avoir tuer un homme, Antonio réussit à les innocenter. On suit alors ce vieil homme à travers sa chasse après la femelle jaguar, on s‘attache à lui et c‘est à regret qu‘on le quitte. L’histoire est agrémentée de différents flash back qui nous en apprennent plus sur Antonio.

Un bon roman donc qui donne envie de lire plus d’œuvres de cet auteur.

 

Catégories : Contemporain, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Les yeux jaunes des crocodiles • Katherine Pancol

Résumé:

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles. Ce roman parle des hommes. Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être. Ce roman est l’histoire d’un mensonge. Mais aussi une histoire d’amours, d’amitiés, de trahisons, d’argent, de rêves. Ce roman est plein de rires et de larmes. Ce roman, c’est la vie.

Nombre de pages : 672 pages

Prix : 7,60 €

Edition : Le Livre de Poche

Critique de E :  6/10

L’histoire commence avec Joséphine elle vient de mettre son mari à la porte et décide d’élever ses deux filles seule. Cette spécialiste du XIIe siècle va de péripéties en péripéties. Cette histoire tourne donc autour de Joséphine (personnage principal) mais aussi sur ses amis, ses enfants, sa famille…

Je dois avouer que j’ai eut un peu de mal pour rentrer dans l’histoire et les 20 premières pages ne m’ont pas emballée mais plus on avance dans l’histoire plus on commence à apprécier l’écriture de Katherine Pancol. Il y a pas mal de personnages, ce qui peut être dur à suivre par moments. En moyenne j’ai bien aimé ce livre, même si je suis un peu déçue. L’histoire est très bien développée mais elle est un peu trop longue. Les quelques mystères du livre nous pousse à lire encore un peu plus et à découvrir ce qu’il va se passer, qui sont réellement les personnages… Pour ce qui est des personnages, certains peuvent être vraiment vraiment très énervants (Hortense, Henriette) ou bien alors tout simplement attachant (Joséphine et Marcel). Je ne sais donc pas trop si je lirais les prochains romans…

Catégories : Contemporain, Drame, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.