Jeunesse

Devil’s Kiss • Tome 1• Sarwat Chadda

couv64482328Résumé :

À quinze ans, Billie est loin d’être une adolescente comme les autres, et encore moins une bonne élève. Elle s’endort en classe, sèche les cours, oublie ses devoirs. Elle a des airs de garçon manqué, avec ses cernes, ses bleus, ses cicatrices. Des amis, elle n’en a quasiment pas. Billie est chevalier de l’ordre des Templiers. Sa mission : tuer les démons et les anges déchus. Alors, quand elle rencontre le charmant Mike, son désir de liberté se réveille… Mais elle devra faire un sacrifice qu’aucun autre Templier n’a accompli avant elle….

Nombre de pages : 299

Editions : Pocket

Critique de E : 6/10

En fait je ne sais pas trop ce qui m’a donné envie de lire ce livre , je l‘ai trouvé dans la médiathèque de chez moi et sur un coup de tête je l‘ai emprunté . ( Peut être n’aurais-je pas du ? ) Peut être le mot templiers du résumé m’a attiré , en tout cas pas la couverture qui ne me plait pas plus que ça … Enfin bon, je m’attendais à mieux .

Pour le résumé : Billie, une ado de quinze ans, vit avec son père et n’a presque aucune relation avec des gens de son age du notamment à un père strict et à de durs entrainements physiques. Parce que sa famille c’est les Templiers et mener vie sociale et vie de Templiers en même temps c’est assez compliqué …

L’intrigue de ce livre avait du potentiel car en ce moment on ne trouve pas des tonnes de livres sur les Templiers mais avec un côté assez dramatique, moralisateur et finalement pénible , je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire. L’écriture de l’auteur est assez simple et normale , ce n’est pas ça qui m’a gêné mais plutôt les références à la religion. Autant dans les Ames brûlése l’aspect religieux ne m’a pas gêné autant ici il est vraiment trop présent ! Je trouve aussi qu’on a peu d’informations sur les templiers et puis il y a beaucoup de mélanges de mythologies différents, c’est surprenant (pas forcément dans le bon sens ). Néanmoins , un des points positifs de ce livre c’est qu’il n’y a pas de longueurs et peu de temps d’arrêt , on est presque tout le temps dans l’action .

Les relation entre les personnages sont relativement bizarres, je n’ai pas trop compris comment c’est possible qu’un père fasse ça à sa fille. D’habitude j’aime beaucoup les héroïnes avec du caractère qui ose enfreindre les règles mais là , comment dire, entre Billie et moi ca à coincer. Les autres personnages ne m’ont pas plu plus que ça surtout le père de Billie , Arthur, qui malgré un revirement de situation n’a pas du tout pu acquérir ma sympathie. Au début j’aurais pu apprécier Kay mais finalement non ( sa vie devient assez bizarre il faut le dire …)
Je me demande si je vais lire la suite, après tout il n’y a plus qu’un tome et peut être sera-t-il un peu mieux mais ce n’est pas une priorité pour l‘instant …

Catégories : Drame, Fantastique / Fantasy, Jeunesse, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Quelques minutes après minuit • Patrick Ness & Siobhan Dowd

couv22964107Résumé :

Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

Nombre de pages : 210

Editions : Gallimard jeunesse

Critique de E : 7,5 / 10

Vu le nombre de bon avis sur Livraddict et la super note qu’avait ce livre je m’attendais à quelque chose de très bien mais ce livre me laisse une impression bizarre. Certes j’ai passé un bon moment mais je ne m’attendais pas à ça …

Conor, un jeune garçon, vit depuis quelques mois avec sa mère malade et des cauchemars qu’il redoute ; car quelques minutes après minuits le monstre apparait. Conor en a peur mais il l’intrigue, est-il réel ? Peut-il sauver sa mère ? Le monstre lui raconte des histoires pour que celui-ci puisse trouver la vérité, sa vérité . Mais Connor parviendra-t-il à l’accepter ?

L’écriture de l’auteur retranscrit vraiment bien les émotions du jeune Connor avec une écriture mélancolique mais rythmée au gré des émotions changeantes de Conor . C’est d’autant plus touchant de savoir que c’est un livre hommage à Siobhan Dowd, celle dont est partie l’idée pour ce livre et qui , comme la mère de Connor, est morte d’un cancer.

A première vu le livre ressemble à un livre de conte qu’on pourrait lire à un enfant mais je vous déconseille de lire cette histoire à un enfant car ici aucun happy end ou situation comique, non dans ce livre c’est la vraie vie qui est décrite, cruelle et parfois déchirante .
Le livre, l’objet en lui-même est vraiment magnifique que ce soit au niveau de la couverture ou avec les illustrations de Jim Kay assez sombres mais qui accentue l’ambiance triste et obscure du livre.

Ce roman assez cruel pour un livre jeunesse est très bizarre mais surprenant, touchant et même un peu teinté d‘espoir . On se prend de pitié pour le jeune Connor qui cherche par tous les moyens une solution pour échapper à sa situation. Sa découverte du monstre renouvelle sa quête d‘espoir, il se demande si ce qu’il espérait depuis toujours est enfin réalisable. Le monstre m’a fait pensé à Jimminy Cricket de Pinocchio , une espèce de conscience enfouie au fond de l’être du jeune garçon . Il accentue l’atmosphère particulière pleine de malaise et de tension que l’auteur crée .

Mais ce que lecteurs comme personnages redoutent arrive lentement et cruellement . Même si l’espoir est là tout au long du livre , parfois on ne peut que faire face à la réalité et même un monstre millénaire ne peut rien y changer. Si vous voulez une histoire qui conte la vraie vie telle qu’elle peut l’être parfois , déchirante, ce livre est pour vous mais sinon passez votre tour .

Catégories : Drame, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Vango • Tome 2 : Un prince sans royaume • Timothée de Fombelle

couv24369922Résumé :

New York, 1936. Accroché au sommet des gratte-ciel, Vango poursuit l’homme qui a causé son malheur et détient le secret de sa naissance. Mais la fuite de Vango ne connait pas de trêve. Quel est le chasseur et quelle est la proie ? L’amour d’Ethel survivra-t-il à tant de tempêtes ?
A travers les forêts du Caucase, le ciel de Paris ou de l’Ecosse, ce second volume achève somptueusement la saga de Vango.

Nombre de pages : 393

Editions : Gallimard jeunesse

Critique de E : 8,5/10

Le premier tome de Vango avait été une très bonne découverte et ce second tome a remplit toutes mes exigences, ma chronique sera donc assez semblable à la précédente.

L’histoire reprend où elle s’était arrêtée avec un fond de Seconde Guerre Mondiale en prime. Vango cherche qui il est et quels sont tous ces secrets qui l’entourent. Il rejoint son ami Zefiro à New York pour pourchasser le bandit Voloi Viktor laissant Ethel en Europe.

J’ai (enfin) eu toutes les réponses aux questions que je me posais et aucune déception par rapport à ça ! Vango a vraiment une vie extraordinaire avec sa part de mystère mais l’histoire de tous les autres personnages est aussi présente dans ce livre, on a un bout de leur vie en quelques pages. On a peur , on espère, on est triste pour eux grâce à l’écriture de Timothée de Fombelle toujours aussi pleine de poésie, de mystères et de nostalgie qui retranscrit merveilleusement tous ces états d’esprit.

J’adore toujours autant Ethel mais dommage qu’elle ne soit pas plus présente car c’est mon personnage préféré même si tous sont vraiment géniaux. Leurs différences nous font découvrir une palette de caractères et d’histoires de cette période sombre de l‘histoire . Certains ne sont pas ce qu’on croit qu’ils sont ce qui entraine pas mal de rebondissements.
L’univers très original du livre est son point fort , on dirait un peu un conte ou une fresque avec un héros perdu , mélancolique et plein de personnes gravitant autour de lui avec leur propre histoire.

L’auteur nous offre ici un merveilleux voyage dans le XXe siècle, je conseille énormément cette série jeunesse qui sort de l’ordinaire et j’espère découvrir vite d’autres romans de cet auteur !

Catégories : Aventure, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Incarceron • Tome 2 : Le cygne noir • Catherine Fisher

couv33103345Résumé :

Finn et Claudia sont tous les deux à l’Extérieur. Leur relation est orageuse. Finn ne se pardonne pas d’avoir laissé Attia et Keiro dans la prison, et Claudia est déçue de voir Finn se morfondre. Quoi qu’il en soit, les voilà obligés de reprendre la fuite ensemble : la reine qui prétendait accepter Finn comme héritier, leur a tendu un piège… Pendant ce temps, dans la Prison, Attia fait la connaissance du mage Rix qui possède un précieux gant de Sapphique. Malheureusement, elle et Keiro ne sont pas les seuls à le convoiter pour passer à l’Extérieur. Le directeur a eu la même idée et surtout, la Prison elle-même a décidé de se fabriquer un corps et de voler le gant afin de s’échapper de sa propre enceinte. Si elle y parvient, les prisonniers ne seront plus seulement livrés à l’horreur et au chaos… ils mourront tous.

Critique de E : 8 /10

J’avoue avoir préféré ce second tome au premier mais je ne suis pas non plus pleinement satisfaite de cette lecture … L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable et même plus entrainante dans ce tome. L’action est beaucoup plus présente, il y a plus de rebondissements, de suspense et de dangers pour les personnages.

Finn est à l’extérieur de la prison et en tant que prince il doit assumer ses responsabilités avec Claudia pour l’aider . Mais Finn ne cesse de songer à Keiro qu’il a laissé dans la prison. Attia et Keiro eux, découvrent, grâce à au Mage des Ténèbres Rix, le gant de Sapphique et passent un marché avec la prison mais Incarcérons a elle aussi prévu de s’échapper…

J’aime bien les personnages et surtout Keiro et Jared qui sont à mon avis les personnages les plus charismatiques même si ce ne sont pas les personnages principaux. Claudia et Finn me laisse eux un peu perplexe : pas en tant que personnage à part entière mais c’est la relation qu’ils entretiennent qui me gêne parce qu’on a l’impression que rien ne se passe ou n’évolue vraiment. Ce qui m’a plu dans ce tome c’est que chaque personnage est face à ses propres dilemmes.

La prison me fascine toujours autant , j’apprécie beaucoup le fait que l’auteur ait doté d’émotions et de sentiments quelque chose qui est censé être inconscient : c’est pour moi la grande originalité de ce livre.

La fin m’a par contre un peu laissée sur ma fin , c’est le cas de le dire, j’aurais beaucoup aimé savoir ce qu’il va se passer après toutes ses aventures et ses résolutions pour Finn et Claudia. Cela me laisse un goût de travail inachevé …

Catégories : Jeunesse, Romans, Science-Fiction | Étiquettes : | Poster un commentaire

Le souffle de la pierre d’Irlande • Tome 1 : Le feu • Eric Simard

couv60520421Résumé :

L’Irlande… le pays où mon père a disparu. Pourquoi ma mère qui refusait de retourner sur cette île a-t-elle soudain changé d’avis ? Les landes balayées par les vents réveillent en moi un monde sauvage. Mais un mystère me hante : qui est Fiona, cette jeune aveugle qui vient d’arriver au collège ? Elle surgit dans ma vie comme un feu envoûtant. Elle n’aime pas qu’on touche à la terre, qu’on creuse pour déterrer les choses restées longtemps dans l’obscurité. Je l’ignore encore, mais sa rencontre va bouleverser mon existence.

Nombre de pages : 206

Editions : Magnard ( Tipik Littérature )

Critique de E : 6,5/10

Si j’ai lu ce livre ce n’est vraiment pas à cause de la couverture ou du résumé mais juste du titre et surtout du mot Irlande. Parce que j’adore l’Irlande, ses paysages, ses légendes … J’ai lu d’autres livres dont les histoires se passées dans ce pays que j’avais beaucoup aimé comme les livres de la série de Juliet Marillier (que je conseille beaucoup ! ) .

Mais avec ce livre je suis un peu déçue … Pas par rapport à la description du pays car même en quelques mots on arrive à s’immerger dans ce pays magique mais c’est surtout l’histoire et les personnages qui ne m’ont pas convaincus.

Au début on découvre l’histoire de Will qui a perdu son père dans un accident en Irlande et qui y retourne avec sa mère dans le but de traduire un vieux manuscrit. Will rencontre alors une jeune fille qui l’intrigue particulièrement Fiona. Il se rend compte que la danger rôde et essaie de percer à jour tous les mystères qui l’entourent …

Le livre est très jeunesse , trop jeunesse peut être pour que j’accroche totalement et il est aussi assez court avec des chapitres concis et peu d’explication et de description de l’Irlande. Je n’ai pas accroché avec les personnages. Will le personnage principal est assez bizarre et c’est assez invraisemblable qu’un gamin de dix douze ans fasse ce qu’il fait … Fiona le personnage qui aurait pu me plaire reste trop intouchable à mon gout , elle perd son intérêt à cause des mystères qui l’entourent (trop de mystères tuent le mystère …) .

Je pense quand même qu’un jeune lecteur voulant une histoire simple qui se passe en Irlande avec un peu de légendes pourra trouver son compte avec ce livre…

Catégories : Fantastique / Fantasy, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Vango • Tome 1 : Entre ciel et terre • Timothée de Fombelle

couv6375315Résumé :

Paris, 1934. Devant Notre-Dame une poursuite s’engage au milieu de la foule. Le jeune Vango doit fuir. Fuir la police qui l’accuse, fuir les forces mystérieuses qui le traquent. Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles siciliennes aux brouillards de l’Ecosse, tandis qu’enfle le bruit de la guerre, Vango cherche sa vérité. Un héros inoubliable et romantique, une aventure haletante, envoûtante, empreinte d’humour et de poésie.

Nombre de pages : 370

Editions : Gallimard jeunesse

Critique de E : 8/ 10

En fait je n’avait pas vraiment entendu parler de ce livre en le commençant mais bon étant donné que je l’ai trouvé par hasard à la bibliothèque et que le résumé paraissait alléchant je me suis lancée. Je ne m’attendais pas du tout à ça en débutant ma lecture et j’ai vraiment adoré !
Le style de l’auteur m’a beaucoup plu, pleine d’originalité et d’entrain , même si a des moments on se demande ce que tels passages ou tels personnages vont apporter à l’intrigue. Sur toute l’histoire plane une atmosphère pleine de mystères de non-dits, une ambiance envoutante.

On est directement plongé dans l’histoire de Vango, un jeune homme qui se retrouve pourchassé par la police car accusé d’un meurtre au moment où il allait devenir prêtre (vous remarquerez qu’il a une vie très mouvementée) . Parallèlement on suit les histoires de plusieurs autres personnages que Vango a rencontré dans sa vie comme Ethel , une jeune femme moderne pour son époque, des moines isolée sur une ile en pleine méditerranée, un commissaire français, un magnifique zeppelin (dans lequel j’aurais adoré embarqué) … Le début du roman se fait de façon chronologique par passages sur la vie de Vango de sa mystérieuse naissance à l’époque de sa fuite.

Avec Vango , on fait le tour du monde. Il se trouve au bon endroit au bon moment (ou mauvais), il est très mystérieux et intéressant. Dès le début on ne parvient pas vraiment à cerner Vango , on ne sait pas trop ce qu’il ressent c’est comme si on survolait le personnage qui est d’ailleurs entouré d’une foule de mystères. Pour ce qui est des personnages d’ailleurs on peut s’y perdre, car il y en a une multitude (pour un livre jeunesse) et a des moments il faut essayer de se souvenir si celui-là on l’a déjà rencontré quelque part. Parmi tous ces personnages j’ai beaucoup apprécié Ethel, une jeune noble écossaise avec un sacré tempérament et des idées modernes pour son époque.

En définitif j’ai passé un très bon moment avec ce livre dont je ne connaissais rien. Malgré tous les mystères qui ne sont pas résolus et des moments où on ne sait pas trop où l’auteur nous entraine, je lirais avec plaisir le tome 2 !

Catégories : Aventure, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | 2 Commentaires

Te revoir un jour • Sarah Dessen

couv53758412Résumé :

Après le divorce de ses parents, McLean a suivi son père et n’a plus de contact avec sa mère. Ensemble, ils n’en finissent pas de déménager : quatre villes différentes en deux ans. Chaque nouvel endroit lui donne l’opportunité de se créer une nouvelle personnalité. Mais aujourd’hui, pour la première fois, McLean a envie de rester où elle est, pour découvrir qui elle est. David, le garçon d’à-côté, pourra sûrement l’aider…

Nombre de pages : 479

Editions : Pocket

Critique de E  : 7,5/10

J’ai beaucoup entendu parler de Sarah Dessen et de ses livres et c’est avec ’Te revoir un jour’ qu’a commencé ma découverte de cette auteure.

J’ai passé un bon moment avec ce livre même si je m’attendais à un peu mieux. L’histoire n’est pas franchement originale mais l’auteure a une très belle écriture qui donne un petit plus à cette histoire et ce fut une lecture agréable.

Dans ce livre tout commence avec McLean, une jeune américaine, qui déménage une nouvelle fois avec son père dans une nouvelle ville pour un nouveau restaurant. Après le divorce de ses parents, Mclean a décidé de suivre son père restaurateur et dans chaque nouvelle ville où elle déménage elle change d’identité. Ainsi elle est devenue, Lisbeth la gothique, Eliza une cheerleader … Mais en arrivant à Lakeview, une nouvelle ville, Mclean garde sa propre personnalité. Dans ce livre , on découvre la vie de McLean avec son père, ses problèmes avec sa mère, ses nouveaux amis dont David, un garçon qui interfère (en bien dans sa vie) .

Tous les personnages sont assez attachants même si on n’apprend pas à les connaitre en profondeur.
McLean et David sont deux personnages que j’ai beaucoup aimé comme le père de McLean.
On comprend que McLean se cherche, elle vient de passer un moment difficile après le divorce de ses parents, elle se sent trahie et c’est ces passages de sa vie qui la rende le plus attachante, le fait qu’elle soit perdue. La relation entre ces deux personnages est moins présente que je pensais qu’elle le serais, en fait tout se fait en douceur, il n’y a pas une grande histoire d’amour qui prend toutes les pages du livre.

Même si ce livre est assez lent par moments et manque un peu d’action , il nous livre une histoire avec des personnages très humains qui doivent faire face aux problèmes de la vie. J’ai bien aimé la fin de ce livre, une fin en douceur mais qui correspond parfaitement à ce roman. L’auteure a une très belle façon d’écrire et je suis sure que je vais lire d’autres de ces livres bientôt!

Catégories : Jeunesse, Romance, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Deux cierges pour le diable • Laura Gallego Garcia

couv7253095Résumé :

« Si tu allumes un cierge pour Dieu, allumes-en deux pour le diable » – Proverbe Bulgare –

De nous jours, plus personne ne croit aux anges, même s’il y a des gens qui croient aux démons.
Pourtant les anges existent vraiment. Ils ont toujours existé.
Comment je le sais ?
Parce que mon père en était un.
Avant d’être assassiné.
Je n’ai désormais plus qu’une idée en tête : trouver le démon qui a fait ça et le tuer de mes propres mains.

Nombre de pages : 438

Editions : Baam !

Critique de E : 8 / 10

Ce livre a été une petite surprise car j’ai bien aimé et j’ai passé un bon moment . L’auteure arrive avec ses nombreuses précisions a bien nous faire comprendre le monde des anges et des démons de son livre .
Son écriture est assez simple et j’ai beaucoup aimé l’humour noir que l’on trouve assez souvent.

Dès les premières pages j’ai su que Cat allait me plaire. Sa présentation de début est nonchalante, cinglante , en fait j’ai vraiment adoré ce début de livre où on rentre directement dans le concret .
Le père de Cat, un ange vient d’être assassiné et elle veut à tout prix le venger même si pour cela elle doit demander de l’aide à un démon . C’est là qu’elle rencontre le personnage d’Angelo qui est intéressant mais il ne m’a pas totalement convaincue avec son faux air de méchant mélancolique ( bon c’est un démon de plusieurs milliers d’années je sais …) .

J’ai été un peu perdue parfois avec tous les noms des anges et des démons qui se mélangent mais l’auteure a fait un vrai travail de recherche sur des livres bibliques, sur les démons, les anges, leurs spécificités et c’est vraiment le gros point fort de ce livre. On découvre avec une nouvelle mythologie et un nouveau point de vue ce monde biblique et par la même occasion une possible origine des humains.

Il y a de bon retournements de situation mais la fin me laisse mitigée. L’avant épilogue, on s’y attends mais c’est bizarre que le personnage principal d’un livre finisse comme ça, je reste sur ma faim mais j’ai vraiment beaucoup aimé l’épilogue qui laisse une lueur d’espoir et de poésie.

Mon Bilan donc : J’ai bien aimé ce livre qui m’a fait passé un agréable moment avec une mythologie et un univers travaillé. J’aime beaucoup la couverture de ce livre qui représente bien Cat et l’épée et je pense lire l’autre série de l’auteur : Ailes de feu , qui me tente beaucoup.

Catégories : Fantastique / Fantasy, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | 2 Commentaires

Kiss • Jacqueline Wilson

couv60806642Résumé :

Emily et Carl sont amis depuis toujours. Petits, ils jouaient à se marier et aujourd’hui encore, Emily pense que plus tard elle épousera Carl. Pourtant, cette année, Carl est moins présent. Il a changé de collège, c’est vrai. Mais pourquoi est-il si distant ? Comme s’il l’évitait… Emily est loin d’imaginer les véritables raisons de l’attitude étrange de son ami…

Nombre de pages : 341

Editions : Gallimard (Scripto)

Critique de E : 5 / 10

Comme vous pouvez le voir d’après ma note je n’ai pas vraiment apprécié ce livre. Après deux coups de cœur, une superbe déception !
Le style de l’auteure n’est ni plaisant ni déplaisant, en fait on se demande où elle nous emmène. Il y a plein de descriptions inutiles, trop longues auxquelles je n’ai pas accroché.

Dans ce livre , on suit l’histoire d’Emily et de Carl, ils sont amis depuis longtemps. Emily est amoureuse de Carle et pense que c’est réciproque. Carl a changé de collège, ils ne sont donc plus ensemble et se font des amis chacun de leur côté mais ils gardent un lien grâce à un monde imaginaire qu’ils ont crée ‘ Le Pays de Verre’ .

Ce fameux pays de verre justement aurait pu m’intéresser, me faire penser à Térabithia mais non , je me suis ennuyée et tout les passages où l’on en parlait je les ai tout simplement survolés.
On ne sait pas trop ce que l’auteure fait pendant les deux tiers du livre, où elle veut en venir et en même temps on se doute de ce qui va se passer mais c’est tellement frustrant .. Les dialogues n’apportent vraiment pas grand-chose à l’histoire eux aussi.

Les personnages quand à eux sont vraiment énervants et c’est la première fois dans un livre où je ne parviens pas à m’attacher à un des personnages.
Emily, malgré ses treize ans, est un personnage fade, naïf : en fait on dirait qu’elle se croit au Pays des Bisounours, avec son Carl… Oui car en fait elle ne parle que de Carl , c’est exaspérant !
Carl est un personnage qui ne m’a fait ni chaud ni froid, à des moments on pourrait s’attendrir pour lui mais non entre lui et moi c’est pas passé .
Les personnages secondaires sont peut être même plus intéressants que les deux héros. Miranda, même si c’est une peste, donne un peu d’action dans ce livre qui en manque cruellement.

Le fin a un peu sauvé ce livre, on va dire même si ça aurait pu être mieux. Le sujet abordé est intéressant mais c’est l’histoire qui m’a gênée. Peut être que j’en attendais trop de ce livre mais je n’attendais certainement pas d’être aussi déçue ..

Vous l’aurez compris ce livre a été une réelle déception, avec beaucoup de frustration et aucun intérêt pour les personnages ! Peut-être d’autres personnes aimeront ce livre mais je ne pense pas retenter ma chance avec cette auteure.

Catégories : Drame, Jeunesse, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

Phaenix • Tome 2 : Le brasier des souvenirs • Carina Rozenfeld

couv5200248Résumé :

Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant.
Depuis l’origine des temps, ils se retrouvent pour former le Phænix et faire perdurer la légende.
Mais pour que l’oiseau mythique renaisse ce ses cendres, pour qu’ils puissent se rejoindre, elle doit regagner la mémoire, et le chemin qui la mènera à sa moitié.
Anaïa a découvert qu’elle était détentrice d’un secret oublié depuis longtemps. Deux garçons qu’elle a rencontrés à la fac, Eidan et Enry, attendent d’elle qu’elle se souvienne, qu’elle recouvre sa véritable identité.
Pour y parvenir, Anaïa doit explorer les recoins les plus sombres de son inconscient et emprunter un chemin où musique et sentiments se mêlent étroitement.
Prise dans le brasier des souvenirs, il lui faudra affronter bien plus que sa mémoire oubliée, et faire face aux démons de son passé.
Mais l’amour pourra-t-il suffire à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui la guette ?

Nombre de pages : 411

Editeur : Robert Laffont (Collection R )

Critique de E : Coup de cœur

Ce sera une très bonne semaine de lecture mon deuxième coup de cœur de la semaine ! Après une fin assez particulière on peut le dire, mais surtout qui donnait envie de se jeter sur le second tome j’ai enfin lu ce magnifique livre . J’avais vraiment adoré le premier tome et celui là encore plus !

L’écriture est simple, poétique parfois mais surtout vraiment agréable à découvrir et redécouvrir. Le choix des titres est vraiment très représentatif de l’histoire et les couvertures des deux tomes sont vraiment magnifiques !
L’auteure a crée une atmosphère beaucoup plus mélancolique où les regrets d’Anaïa sont très présents.
Anaïa m’a fait penser à une fleur qui éclot avec l’arrivée de ses souvenirs, elle prend conscience de l’ampleur de ce qu’elle représente.

L’histoire recommence directement là où elle s’était arrêtée. Anaïa a réalisé que Eidan est l’homme qui hante ses rêves mais il est partit … enfin peut être pas pour toujours …
Dans ce livre, les passages tristes, émouvants, drôles, surprenants et les révélations s’alternent et nous offre un bal d’émotions . Il y a plus d’action que dans le premier tome mais pas trop non plus, ce qui ne m’a pas du tout gêné. On est plutôt centrée sur l’histoire d’Eidan et d’Anaia, sur leurs souvenirs et c’est une histoire magnifique !

On a enfin les réponses à toutes les questions que l’on se posait dans le premier tome et l‘on n‘est pas déçu. On découvre une mythologie autour du Phaenix vraiment très intéressante, bien trouvée et originale : ce thème change vraiment de tous ce que l’on peut voir en ce moment en lectures ’young adult’ et ca fait du bien.
Ce livre est vraiment très, très addictif, il y a tellement de chose géniale qu’on ne peut pas s’arrêter avec de tout voir.
La musique , toujours aussi présente dans ce livre avec de très bon titres d’ailleurs, participe à créer une autre ambiance et à s’immerger encore plus dans l’univers du livre. Qu’Est-ce que j’aurais aimé assister aux concerts d’Anaïa et d’Eidan !

Les personnages sont toujours aussi attachants et ont beaucoup évolué. Anaïa m’a plus plue dans ce tome, elle est moins naïve et indécise. Elle se révèle plus courageuse mais après tout elle a des milliers d’années… Eidan reste mon personnage préféré de ce dyptique, il est sombre et lumineux, tellement mélancolique mais avec ces retrouvailles tellement éclatant . J’ai adoré le couple qu’ils forment et surtout leur histoires .
Enry s’avère en fait être un personnage complexe et pas seulement le ‘méchant ‘ de l’histoire. Les personnages secondaires sont présents dans ce livre mais pas trop et ils sont un autre point fort de ce livre.

Il est certain que je découvrirai d’autres livres de cet auteure, la trilogie Doregon me tente particulièrement … Vous l’aurez compris j’ai beaucoup aimé ce livre et je vous conseille vivement cette série !

Catégories : Fantastique / Fantasy, Jeunesse, Romans, Young Adult | Étiquettes : | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.