Articles tagués : Editions Plon

Les âmes brûlées • Andrew Davidson

couv3366358Résumé :

Que feriez-vous si vous vous réveilliez sur un lit d’hôpital, le corps brûlé et couvert de cicatrices? Il ne vous resterait qu’à attendre la mort. A moins qu’un ange passe votre porte… C’est le destin hors norme du héros des Âmes brûlées. L’accident terrible qui le met sur la voie mystique de sa rédemption. Et le début d’une aventure hallucinante, du Moyen Âge à nos jours, de l’enfer à l’amour.

Nombre de pages : 502

Editions : Plon

Critique de E : 8/ 10

Si j’ai emprunté ce livre à la bibliothèque c’est un peu à cause de la couverture et de l’univers des anges que j’apprécie généralement dans les livres. Mais ici les anges ne sont pas évoqués comme on pourrait s’y attendre en tout cas comme je m‘y attendais . Et puis le résumé était assez intrigant , je ne savais trop à quoi m’attendre.

Dès le début on est dans l’ambiance avec un personnage principal anti-héros , égocentrique, orgueilleux, drogué et acteur pornographique (ca fait beaucoup) . Ce monsieur a donc une vie pas très respectable. Et puis un jour il a un accident de voiture et se retrouve avec un corps complètement brûlé , détruit. Il n’est plus lui-même et veut en finir avec la vie jusqu’à ce qu’il rencontre une jeune femme au service des grands brûlés , une femme qu’il connait peut être déjà depuis des centaines d’années : Marianne Engel .

Cette histoire c’est d’abord un très beau voyage dans le temps, du Moyen Age en Allemagne entre Nuremberg et Mayence à nos jours et une histoire d’amour qui traverse les siècles . C’est aussi une histoire de reconstruction de soi, de guérison des brûlures de l’accident mais pas que .
La religion même si elle est assez présente ne donne pas à la lecture un caractère trop religieux , ce n‘est pas trop gênant . Il y a quelque chose que j’ai particulièrement apprécié dans cette histoire, c’est l’humour noir du personnage principal et son ton sarcastique quand il parle de lui-même ou bien des gens qui l’entoure .

J’ai beaucoup aimé les personnages, Marianne Engel , le héros principal (on ne connait pas son nom ) , ainsi que d’autres personnages dont les vies sont évoqués, le forgeron italien, le guerrier viking, la jeune japonaise … Ils sont très différents et on ne connait qu’une petite part de leur vie mais la plus importante, celle qui les a fait changer . Tout a un lien avec Marianne Engel, ce personnage mystérieux, dérangeant parfois et difficile à cerner. La fin de ce livre est une très bonne fin , elle est vraiment géniale en gardant une part de flou et de mystère que l’on peut trouver tout au long de la lecture. C’est donc un livre que je recommande fortement !

Catégories : Drame | Étiquettes : | 2 Commentaires

Entretien avec un vampire • Anne Rice

couv34442928Résumé :

De nos jours, à la Nouvelle-Orléans un jeune homme a été convoqué dans l’obscurité d’une chambre d’hôtel pour écouter la plus étrange histoire qui soit. Tandis que tourne le magnétophone, son mystérieux interlocuteur raconte sa vie, sa vie de vampire. Comme l’interviewer, nous nous laissons subjuguer, fasciner et entraîner à travers les siècles dans un monde sensuel et terrifiant ou l’atroce le dispute au sublime. Véritable livre culte, premier volet des désormais incontournables Chroniques des vampires, Entretien avec un vampire renouvelle totalement l’un des mythes les plus riches et les plus ambigus du fantastique.

Nombre de pages : 338
Editions : Plon

Critique de E : 7,5/10

Je ressors de cette lecture avec un avis très très mitigé. Ce n’est pas que je n’ai pas apprécié ce livre mais je me suis beaucoup ennuyé par moments avec de très longs passages ou bien je n’ai pas bien compris certaines choses.
Le fait que l’histoire soit rapportée à travers une interview était intéressant mais l’hsitoire en elle-même part un peu dans tous les sens.
Le personnage principal a l’air un peu perdu, on ne comprend pas bien ce qu’il ressent même si sa vie est assez surprenante. Les autres personnages qui l’entourent ne m’ont pas laissé une grande impression. Claudia me fait penser à une peste et une enfant gâtée et Lestat n’est pas assez présent à mon goût.
Les vampires en eux-mêmes ressemblent beaucoup plus aux vampires de Dracula qu’aux vampires dont on parle en ce moment et c’est vraiment agréable de les découvrir.
J’ai néanmoins bien apprécié l’ambiance noire et gothique tout au long du livre et puis l’auteure a une écriture assez poétique par moments qui se marie très bien avec la façon de s’exprimer du personnage.
La suite de cette saga est assez longue et je ne pense pas lire la suite.

Catégories : Fantastique / Fantasy, Romans | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.