Historique

Elle s’appelait Sarah • Tatiana de Rosnay

couv30360979Résumé :

Paris 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d’Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s’attache en particulier au destin de Sarah et mène l’enquête jusqu’au bout, au péril de ce qu’elle a de plus cher.

Paris 16 juillet 1942. A l’aube la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande soeur l’enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là…

Nombre de pages : 415

Editions : Le livre de poche / Heloïse d’Ormesson

Critique de E : Coup de cœur

Premier livre de l’auteure et c’est une totale réussite, c’est certain que j’en lirai d’autres !

Si je n’avais pas vu le film ’La rafle’ avec Gad Elmaleh , un film que je recommande d’ailleurs je ne serais pas vraiment au courant de cette épisode de l’histoire française qu’est la Rafle du Vel d’Hiv . En cours on apprend des choses sur les camps de concentration, la politique nazie mais on ne rentre pas vraiment dans les détails. Ce livre m’a permis de comprendre un peu plus ce qu’ils s’était passé en juillet 1942 , il y a maintenant plus de soixante-dix ans .

L’auteure a un style que j’ai beaucoup apprécié , il est simple , précis et efficace. Ce roman est fort, émouvant, bouleversant. Il aborde un sujet dur et finalement mal connu.

Dans ce roman , on suit deux personnages . Le premier est Sarah, une enfant de dix ans, raflée avec sa famille en juillet 1942. Elle promet à son frère qu’elle réussit à cacher de revenir mais ce qu’elle va découvrir va la changer à jamais.
Et de l’autre côté Julia Jarmond , une journaliste américaine qui doit écrire un article sur la rafle du Vel d’Hiv. En emménageant dans un nouvel appartement , elle découvre l’histoire de Sarah et de sa famille.

Ces deux personnages dont les histoires s’entremêlent sont vraiment très attachant. Sarah et Julie malgré leurs nombreuses différences se ressemblent assez. Elles sont courageuses, déterminées ( mais j’ai eu une petite préférence pour Sarah dont l’histoire est plus forte, plus triste aussi ).

Dans ce livre il y a des passages où l’on est avec Sarah et d’autres avec Julia mais je suis un peu déçue que les passages de Sarah soient si courts et ne continuent pas tout au long du livre …
Il y a quelques clichés, sur la belle-famille française, sur l’Américaine en France qui sont assez dérangeant au départ mais dont on finit par s’accommoder.

La fin m’a vraiment plu car malgré l’ambiance triste que l’on trouve tout au long du livre, il finit avec une petite note heureuse, d’espoir. Ce roman ’pour se souvenir’ se lit très vite et je le conseille vraiment à tout type de lecteur !

Petite parenthèse : J’ai vu le film ’Elle s’appelait Sarah’ juste après avoir fini le livre, et j’ai été un peu déçue. Je trouve que toutes les émotions que l’on ressent quand on lit ce livre ne sont pas aussi présente dans le film. Particulièrement dans les passages ou l’on suit Julia Jarmond, sa détresse quand elle veut garder son bébé mais qu’elle sait que son mari la quittera, son entêtement pour trouver Sarah …

Catégories : Drame, Historique, Romans | Étiquettes : | 4 Commentaires

Le retour des Highlanders • Tome 1 : Le Gardien • Margaret Mallory

couv9191600Résumé :

Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche.

Editions : Milady (Pemberley)

Nombre de pages : 389

Critique de E : 7,5 /10

C’est le premier livre de ce genre que je lis, une romance avec un fond historique, et j’ai vraiment bien apprécié. J’ai passé un bon moment de détente avec ce livre. Auparavant, j’avais surtout lu des livres qui se passait en Irlande mais là j’ai adoré découvrir l’Ecosse et les highlanders.
L’histoire est complètement axée sur la romance qui est assez simple mais vraiment sympa. L’histoire avec un grand H n’est que le fond du roman, on n’apprend pas vraiment des choses historiques mais plutôt de petites anecdotes sur la guerre entre les clans écossais.

Au début du livre, on découvre une vielle guérisseuse qui dévoile de façon assez énigmatique leur avenir à nos quatre highlanders enfants, ca nous donne un aperçu de ce qu’il va arriver à leur vie sentimentale.
L’histoire est basée autour d’un premier highlander, Ian, qui revient de France avec ses trois cousins et amis, Connor, Alex et Duncan.
Ian arrive chez lui avec la volonté de quitter sa femme, Sileas, mais en la voyant il change du tout au tout, ce qui est assez bizarre. Il m’a laissé un avis mi figue mi raisin mais vers la fin mon opinion s’est améliorée à son propos mais pendant toute la première partie du livre on a l’impression qu’il n’a pas de vrai sentiments pour Sileas. Après c’est marrant de voir qu’il fait tout pour la reconquérir de façon un peu maladroite d’ailleurs.
Sileas par contre est un personnage que j’ai beaucoup aimé. C’est elle qui s’est occupée de la famille de son mari en son absence, elle ne se laisse pas faire, elle est intelligente, courageuse et puis elle n’hésite pas à se dresser contre son mari si besoin est.
C’est assez prévisible, on sait qu’ils vont finir ensemble et vivre une vie heureuse comme dans les contes de fée mais l’auteur arrive à mettre certains incidents dans la vie de nos héros qui rythment la lecture.
Certains passages et quiproquos m’on fait sourire parce qu’on sait que tout va bien aller pour nos héros.

Les personnages secondaires sont un point fort de ce livre. Là, on rencontre surtout la famille d’Ian et les ennemis des clans. Alex, un des quatre highlanders et le plus présent dans ce tome, m’a bien fait rire et j’ai hâte de découvrir sa propre histoire dans le second tome. C’est dommage par contre que Connor et Duncan soit un peu en retrait. Ce livre est donc un bon choix pour passer un bon moment détente, sans prise de tête.

Catégories : Historique, Romance, Romans | Étiquettes : | 3 Commentaires

Impératrice • Shan Sa

couv68354667Résumé :

Elle est née dans la fabuleuse dynastie Tang du VIIe siècle.
Elle a grandi au bord du fleuve Long, où elle apprenait à dompter les chevaux.
Elle est entrée au gynécée impérial où vivaient dix mille concubines.
Elle a connu les meurtres, les complots, les trahisons, elle est devenue Impératrice de Chine.
Elle a connu la guerre, la famine, l’épidémie.
Elle a porté la civilisation chinoise à son apogée, elle a vécu entourée de poétesses, de calligraphes, de philosophes. Elle a régné sur le plus vaste empire sous le ciel, dans le plus beau palais du monde.
Elle est devenue l’Empereur-Sacré-Qui-Fait-Tourner-la-Roue-d’Or.
Son nom a été outragé, son histoire déformée, ses mémoires effacées, les hommes se sont vengés d’une femme qui avait osé devenir Empereur, et pour la première fois depuis treize siècles, elle ouvre les portes de sa Cité Interdite.

Nombre de pages : 440

Editions : Albin Michel (existe aussi en poche)

Critique de E : 7,5 /10

Après avoir découvert Shan Sa dans La joueuse de go que j’ai beaucoup aimé, j’avais envie de découvrir un autre de ces livres. Son écriture est toujours pleine de poésie et à travers ses descriptions elle transporte l’auteur dans une autre époque.
Dans Impératrice on se retrouve au Ve siècle et on suit l’ascension sociale de Lumière qui deviendra la seule impératrice de Chine. On en apprends plus sur les relations qu’elle avait avec sa famille, ses amis et les personnes importantes de Chine et aussi tout les hommes qui ont marqué sa vie.

J’ai beaucoup aimé découvrir cette période historique sur la Chine , j’ai appris vraiment beaucoup de choses sur la Chine et la femme exceptionnelle qu’était l’impératrice Wu Zetian. Ce qui est intéressant c’est qu’on suit toute la vie de cette femme, de son enfance jusqu’à sa mort, on peut ainsi se rendre compte du chemin qu’elle a parcouru. Tout au long du livre il y a une ambiance assez malsaine, entre les femmes du gynécée mais aussi à cause des complots, des morts …
J’ai eu un peu de difficulté avec tous les noms, les titres, savoir qui a tué qui, pourquoi , qui est exilé …
Et j’ai eu un peu de mal à tout comprendre comme dans l’autre livre de Shan Sa ‘La joueuse de go’ avec les références politiques, culturelles et historiques. L’organisation chinoise est bien décrite mais il manque certaines choses pour en comprendre le fonctionnement : en même temps c’est un romane et pas un documentaire !
Même si j’ai bien aimé ce livre, j’ai tout de même préféré ‘La joueuse de go’ que je conseille à toute personne voulant en apprendre plus sur la Chine.

Catégories : Biographie, Historique, Romans | Étiquettes : | Poster un commentaire

La joueuse de go • Shan Sa

couv64303708Résumé :

Depuis 1931, le dernier empereur de Chine règne sans pouvoir sur la Mandchourie occupée par l’armée japonaise. Alors que l’aristocratie tente d’oublier dans de vaines distractions la guerre et ses cruautés, une lycéenne de seize ans joue au go. Place des Mille Vents, ses mains infaillibles manipulent les pions. Mélancolique mais fiévreuse, elle rêve d’un autre destin. «Le bonheur est un combat d’encerclement.» Sur le damier, elle bat tous ses prétendants.
Mais la joueuse ignore encore son adversaire de demain : un officier japonais dur comme le métal, à peine plus âgé qu’elle, dévoué à l’utopie impérialiste. Ils s’affrontent, ils s’aiment, sans un geste, jusqu’au bout, tandis que la Chine vacille sous les coups de l’envahisseur qui tue, pille, torture.

Nombre de pages : 326
Editeur : Folio

Prix : 6,5 €

Critique de E : 9/10

Une histoire émouvante, incroyable et terrible que j’ai adoré. Voilà comment je peux définir ce livre à la limite du coup de cœur.
L’auteure mêle avec brio l’histoire de cette jeune joueuse de go et de ce soldat japonais avec l’Histoire de la Chine de cette époque. Malgré le peu d’explications sur le contexte historique et politique, on comprend assez bien ce qui se passe.
L’écriture de l’auteure est à la fois poétique et dure, elle joue avec les mots et on retrouve dans ce livre plusieurs poèmes que j’ai adoré.
L’histoire racontée à deux voix nous permet de découvrir des culture différentes et deux avis sur la guerre, sur l’amour et sur le go, ce que j’ai beaucoup apprécié.
La fin est dure , brutale mais elle réunit nos deux héros à un autre endroit que celui où ils ne peuvent pas s’aimer.
Je lirai avec plaisir d’autres livres de cet auteur et d’autres livres sur cette période de l’histoire.

Catégories : Historique, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Journal d’une sorcière • Celia Rees

couv50875641Résumé :

Mars 1659. Suite à l’exécution publique de sa grand-mère, condamnée pour sorcellerie, Mary s’embarque pour le Nouveau Monde – l’Amérique – afin d’échapper au même triste destin. Un interminable voyage commence à bord de l’Annabel, voyage dangereux s’il en est pour la jeune Mary qui doit faire face aux regards méfiants et à l’austérité des colons puritains embarques à ses côtés. Promiscuité, découragement, superstition, mais aussi amitiés et amours naissantes font le quotidien de la jeune fille, livré à son journal. Dans un XVIIe siècle où fièvre religieuse et barbarie se croisent, où tout reste à découvrir, cette adolescente décidée, en recherche permanente de sa propre identité, dépassera ses craintes et les conventions sociales pour aller à la rencontre du monde, de l’autre et de la connaissance..

Nombre de pages : 268
Editions : Seuil
Prix : 9 €

Critique de E : 6,5 / 10

J’avais déjà lu d’autres livres ce cette auteure qui m’avait bien plus, c’est donc sans appréhension que je me suis lancée dans cette lecture. Mais ce livre m’a moins emballé que d’autres livres que j’ai pu lire de cette auteure.

D’abord je ne suis pas une grande fan de la couverture. Mais ce n’est pas le plus important. L’histoire sans être très originale arrive a être assez intéressante, la fiction et la réalité se marient assez bien.
L’installation des familles anglaises en Amérique est bien abordée pour un livre jeunesse. Mais il manque à ce livre de l’action ou du suspens alors qu’il pourrait y en avoir beaucoup.. Il n’y a pas de rebondissement ou s’il y en a ils sont prévisibles et les personnages sont un peu ‘fades’. On ne sait pas trop à quoi ressemble Mary, le personnage principal et elle ne m’a pas marquée plus que ça tout comme les autres personnages même si leur histoire est touchante. Le thème des sorcières n’est pas vraiment très présent alors que le religion si.
Je suis donc un peu déçue car je m’attendais vraiment à beaucoup apprécier ce livre mais j’ai bien apprécier de découvrir les conditions d’époque.

Catégories : Fantastique / Fantasy, Historique, Jeunesse, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Tricheuses • Tome 3 • Anna Godbersen

couv70962319Résumé :

Bien qu’Elizabeth Holland ait fait son retour à New York, c’est toujours sa soeur Diana qui illumine les soirées de la haute société. Et ce, malgré le mariage de son amoureux secret, Henry, avec l’éternelle rivale des soeurs Holland, la vénéneuse Penelope. En réalité, Henry est toujours épris de Diana, mais Penelope l’a soumis à un odieux chantage. Quant à Lina, l’ambitieuse ex-femme de chambre, elle continue son incroyable ascension sociale… à ses risques et périls. Retour à Manhattan en 1900.

Nombre de pages : 432

Editions : Albin Michel

Prix :

Critique de E : 9/10

Après deux premiers tomes que j’avais beaucoup aimé, je viens de finir le troisième tome qui est encore meilleur que les deux premiers ! La couverture comme pour les autres tomes est vraiment magnifique et je crois que c’est ma préférée des quatre.

L’histoire est pleine de rebondissements et l’auteur sait nous tenir en haleine ! Les personnages ont en général évolués dans le bon sens. Diana et Henry sont plus matures même s’ils font beaucoup d’erreurs. Je les plains vraiment tous les deux et j’espère qu’ils auront droit à une happy end . Je commence enfin à apprécier Lina même si elle peut être exaspérante à des moments. Penelope quand à elle m’a beaucoup déçue , elle ne parait plus maligne et puissante mais assez désespérée et désepérante. L’histoire ne se passe pas totalement à New York ce qui provoque un agréable changement et les coupures de journaux sont toujours aussi plaisantes à lire.

J’ai hate de connaitre la fin des aventures de nos gossip girl des années 1900.

Catégories : Historique, Romans, Young Adult | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Germinal ° Emile Zola

couv39531456

Résumé : Pour suivre le destin d’Etienne Lancier, Zola visite les bassins houillers, descend dans les puits, étudie Mars et Proudhon, s’informe sur les luttes prolétariennes. Mineur à la fosse du Voreux, dans le nord, Etienne prend pension chez les Maheu, ouvriers de père en fils. A leurs côtés, il lutte pour leur émancipation et, lorsque la grive éclate, il lente vainement d’organiser la lutte sociale. Mais la faim entraîne bientôt les mineurs dans la violence et la troupe tire sur les émeutiers. La mine est inondée par l’anarchiste Souvarine. Les conséquences seront sanglantes. Etienne échouera pour reprendre plus tard le combat. Le printemps naissant éveille en lui l’espoir qu’un  » Germinal  » fera enfin triompher la justice…

Nombres de pages :   527 pages

Edition :  Pocket

Cout du livre : 4€10

Critique de J : 4/10

Je sais que c’est peut-être un peu prétentieux de critiquer un classique tel que Germinal écrit par un si grand auteur tel que Zola.

Je dois dire qu’il m’a été très difficile de lire ce livre, pas parce qu’il m’a touché mais surtout parce que j’ai trouvé l’écriture très répétitive et les descriptions très longues. Il arrive beaucoup de chose aux personnages mais j’ai quand même trouvé le temps de m’ennuyer. De plus l’univers de la mine ne m’a pas passionné.

Cependant comme l’auteur a voulu qu’il en soit j’ai éprouvé beaucoup de mépris pour la famille Grégoire et la famille Hennebeau. Ils ont une façon de traiter leurs ouvriers asse écœurante.

Ce livre m’a quand même fait beaucoup réfléchir car j’ai trouvé certaines sentences très violentes dans la vengeance de certains mineurs. J’ai essayé de comprendre leurs raisonnement mais pour être franche leurs calvaires a été tel qu’il m’est impossible de me mettre à leur place.

Catégories : Historique, Romans | Un commentaire

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre • Ruta Sepetys

couv719202Résumé :

Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère, Elena et son petit frère, Jonas, dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique.
Au bout d’un voyage épouvantable de six semaines, presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail soviétique. Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur, Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius, et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l’écriture.

Nombre de pages : 434
Edition : Gallimard Sripto
Prix : 13,49€

Critique de E : Coup de cœur

En tournant la dernière page beaucoup de sentiments s’éveillent mais en tout cas une chose est sure: voilà un livre qui m’a bien secouée !!

L’histoire, les personnages, l’ambiance tout est en accord, tout est poignant et c’est vraiment parfait !
L’écriture de l’auteure m’a ramenée en 1941 avec Lina, Jonas, Andrius et leurs familles. L’histoire en elle-même m’a permis de réfléchir et surtout d’en apprendre plus sur la Lituanie que je ne connaissait pas du tout , les conditions de déportation, la situation politique … Même si ce que raconte l’auteure (la réalité) n’est pas toujours gai , ca pousse quand même à tourner la page et savoir que vont devenir nos personnages.

Dans ce livre, on admire le courage, la combativité de ces personnes qui ont été séparées de leurs pays, de leurs familles et amis et qui tentent de survivre dans des conditions déplorables. Lina communique et exprime en quelque sorte sa douleur dans le dessin et j’ai beaucoup apprécié les anecdotes parsemée dans le livre qui contraste avec ce que vit Lina. J’ai été triste en finissant ce livre mais aussi soulagée parce que malgré son mauvais caractère je me suis attachée à Lina et suis satisfaite par cette fin.

Avec toutes les émotions qu’il dégage une chose est sure , ce livre ne vous laissera pas indemne ! Ruta Sepetys signe ici pour moi un très grand et très beau livre.

Catégories : Historique, Romans | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Béhémoth • Tome 2 • Scott Westerfeld

couv63015966Résumé :

1914.
A l’aube de la Première Guerre mondiale. Deryn est écossaise et orpheline ; Alek est un jeune héritier qui fuit l’Empire austro-hongrois. Elle s’habille en garçon et combat dans les forces aériennes darwinistes ; lui est poursuivi par le pouvoir clanker et cache ses origines. Alliés malgré eux, ils se retrouvent à bord de l’extraordinaire Léviathan. Ils n’auront qu’une solution pour éviter la guerre : se faire confiance et compter sur la créature la plus redoutable des darwinistes britanniques, le Béhémoth…

Nombre de pages : 477

Editeur : Pocket jeunesse

Prix : 19,30€

Critique de E :  8/10

Le début de cette histoire me paraissait complètement plat mais en continuant ma lecture l’histoire devient forte en émotions !Deryn et Alek se révèlent de plus en plus intéressants, on peut les voir évoluer et c’est vraiment bien de suivre leurs deux histoires avec les deux points de vue. Les autres personnages (dont certains apparaissent, comme les révolutionnaires) sont aussi plaisant à suivre mais je ne pense pas que certains apparaissent au tome suivant , ce qui ne me dérange pas. La révolte en elle-même est agréable à suivre , les évènement historiques et fictifs se mélangent vraiment bien comme au premier tome.

L’ univers est toujours aussi époustouflant et les illustrations de Keith Thompson sont vraiment magnifiques. Il y a quand même quelques passages qui trainent en longueur mais la fin est vraiment explosive ! J’attends de lire la suite avec impatience mais ça attendra un peu parce qu’il faut que ma Pal diminue !

Catégories : Fantastique / Fantasy, Historique, Jeunesse, Romans | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Rumeurs • Tome 2 • Anna Godbersen

rumeurs-47406-250-400Résumé :

Rien n’est plus dangereux qu’un secret…
Les amies d’hier sont devenues les rivales d’aujourd’hui. Coups bas à l’heure du thé, trahisons au cœur de la nuit, les bals somptueux bruissent des plus folles rumeurs. Retour à Manhattan… en 1899.

Nombre de pages :  460

Editeur : Albin Michel

Prix : 17 €

Existe aussi en poche

Critique de E :  8.5/10

Tout d’abord j’adore complètement la couverture, d’ailleurs toutes les couvertures de la série sont magnifiques.

J’ai vraiment pris plaisir à retrouver les nombreux personnages de ce livre. Je n’aime toujours pas le personnage de Lina mais par contre j’adore toujours autant Diana et j’apprécie de plus en plus Elizabeth. Elle devient de plus en plus courageuse et doit faire face à beaucoup de choses dure. Penelope est toujours aussi méchante et c’est ce qui fait son charme. Henry quand à lui m’a laissé une impression mitigée même si je l’ai préféré dans ce tome.

Les descriptions de l’auteure sont vraiment très agréable à lire et son écriture reste simple même si il y a quelques longueurs de nouveau dans ce livre. J’ai préféré un peu plus ce tome au premier car je trouve que les personnages sont plus approfondis comme l’histoire.

Je ne m’attendait vraiment pas à une fin comme ça en ce qui concerne un personnage en particulier. Après on pouvait deviner ce qu’il allait arriver à d’autres personnages à cause du début de l’histoire qui comme dans le premier tome commence par la fin. Après cette fin triste, poignante et très surprenante, je me demande ce qu’il va arriver aux sœurs Holland et m’attend à un troisième tome explosif !

Catégories : Historique, Romans, Young Adult | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.